Biographie

Mezzo-soprano française d’ascendance italienne et suédoise, Clémence Faber commence le chant à l’âge de trois ans au Conservatoire de Chantepie, Bretagne. Elle entre au Chœur d’enfants de l’Opéra de Paris en 2003. Elle fait ses débuts à l’Opéra Comique à l’âge de 17 ans dans le rôle de Cis (Britten, Albert Herring), sous la direction de Laurence Equilbey.


Elle poursuit le chant auprès de Yann Toussaint et Elène Golgevit en parallèle d’une hypokhâgne-khâgne et d’une licence d’Histoire à La Sorbonne. Diplômée en 2014 d’un master en Affaires publiques à Sciences Po Paris, elle décide de se consacrer pleinement au chant. Elle se perfectionne au Royal Conservatoire of Scotland, dans la classe de Wilma MacDougall. Elle en sort avec un Masters in Vocal Studies en juin 2017.

Particulièrement attirée par le répertoire baroque, Clémence se perfectionne depuis 2015 auprès de la contralto italienne Sara Mingardo. Elle étudie en masterclass auprès de Vivica Genaux, Roberta Mameli, Stéphanie d’Oustrac et Patricia Ciofi. Elle chante l’alto solo du Magnificat de Vivaldi avec Les Cris de Paris (dir. Geoffroy Jourdain), l’alto solo de la Theresienmesse de Haydn et le soprano 2 du Gloria de Vivaldi à Düdingen avec Capella Sacra. Elle a collaboré pour la première fois avec Vox Luminis (Lionel Meunier) en 2019, chantant dans les Litanies à la Vierge et le Miserere des Jésuites de Charpentier comme bas-dessus soliste au Wigmore Hall de Londres.

Clémence est lauréate de Jove Capella Reial de Catalunya 2017 : elle se perfectionne auprès de Jordi Savall à Barcelone pendant l’année 2017-2018. À l’automne 2018, elle participe à la tournée européenne de Juditha Triumphans de Vivaldi avec Le Concert des Nations et participe à l’enregistrement de cet opéra pour le label Alia Vox. Elle retrouve l’ensemble en 2019 pour une tournée en Corée autour du Dixit Dominus de Händel.

Clémence se passionne également pour la comédie musicale et a participé en soliste à l’enregistrement de Peau d’âne sous la direction de Michel Legrand (Sony) en septembre 2018. Elle s’initie au répertoire contemporain et participe en septembre 2019 à la création du Stabat Mater Speciosa de Romain Bastard pour huit voix solistes à l’Abbaye du Thoronet avec Les Voix animées (Luc Coadou).

Depuis 2017, Clémence collabore régulièrement avec des ensembles tels que Les Cris de Paris (Geoffroy Jourdain), Vox Luminis (Lionel Meunier), La Capella Reial de Catalunya (Jordi Savall), Le Concert Spirituel (Hervé Niquet), l’Ensemble Arsys Bourgogne (Mihály Zeke), l’Ensemble Aedes (Mathieu Romano) avec lequel elle vient d’enregistrer le Stabat Mater de Haydn (label Aparté), Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre), le Nederlands Kamerkoor (Peter Dijkstra) et le Groot Omroepkoor à Amsterdam (Klaas Stok).

Parmi ses projets en 2019-2020 :

La Matthaüs Passion de Bach avec le Nederlands Kamerkoor en Hollande,
La reprise et l’enregistrement de la Messe solennelle de Berlioz avec Le Concert Spirituel à La Chapelle Royale de Versailles,
Le Stabat Mater de Haydn à l’Arsenal de Metz avec l’Ensemble Aedes et Le Concert de la Loge suivi de l’enregistrement de l’œuvre,
Cadmus et Hermione de Lully à l’Opéra Royal de Versailles avec Le Poème Harmonique et l’Ensemble Aedes,
Un programme Charpentier (Grande Messe de Minuit / In nativitatem domini) avec l’Ensemble Aedes, La Grande Écurie et la Chambre du Roy sous la direction de Dominique Visse.

Clémence fait partie des six chanteurs lauréats de L’Académie d’Ambronay 2020. Sous la direction de Geoffroy Jourdain, elle se produira en soliste l’été prochain dans ”Le reniement de Saint-Pierre” de Charpentier, le “Jephte” de Carissimi et “L’oratorio per la settimana santa“ de Rossi, pour une tournée en Italie et dans toute l’Europe.

///

Clémence Faber
clemence.faber@hotmail.fr
+33 6 78 79 77 92

Studio de création:Ouistiti